> CADRE DE VIE
........................................................................................................................................................................................................

> ESPACES VERTS DE LA VILLE
........................................................................................................................................................................................................

> SQUARE DU PARCHAMP
........................................................................................................................................................................................................
 

Image

> Renseignements pratiques :
Entrée : place du Parchamp.
Surface : 3 200 m².
 
 


> Moyens d'accès :
Métro Jean-Jaurès (ligne 10)
Bus ligne 123 : arrêt Eglise-de-Boulogne
MiniBus (service gratuit) : arrêt Parchamp (circuit Nord).

> Horaires d'ouverture (square clôturé) :
- hiver du 1er/11 au 29/2 de 8h30 à 18h,
-
printemps du 1er/3 au 14/5 et automne du 16/9 au 31/10 de 8h30 à 19h,
-
été du 15/5 au 15/9 de 8h30 à 20h.

> Aménagements :
> deux aires de jeux : une pour les enfants de 2 à 6 ans (comprenant plusieurs équipements individuels d’éveil : trois jeux sur ressort, une toupie, une maisonnette et une structure avec glissières et filet), la seconde pour les enfants de 6 à 12 ans accueille deux grandes structures permettant de développer les capacités d'équilibre, de grimper et d'escalade.
> 1 borne-fontaine,
> distributeur de sacs pour déjections canines le plus proche : angle rue du Parchamp / avenue Charles de Gaulle

> Végétaux à découvrir :
arbre à perruques à feuillage pourpre (Cotinus coggygria 'Royal Purple')
arbre de Judée (Cercis siliquastrum)
chêne rouge d'Amérique (Quercus rubra)
chêne écarlate (Quercus coccinea)
clématite bleue (Clematis viticella)
érable argenté à port pyramidal (Acer saccharinum 'Pyramidale')
tamaris d'été à fleurs rouges (Tamarix ramosissima 'Rubra')

> Histoire :
A l'origine, ce site était le cimetière de la ville. Ensuite, il a servi de manège pour enfants, de lieu dédié aux patins à roulettes, de marché jusqu'en 1973, date à laquelle fut créé le square du Parchamp, d'inspiration médiévale. Il se situe aux abords de l'église Notre-Dame de Boulogne, construite au XIVe siècle sur ordre de Philippe IV Le Bel. Classée monument historique, elle constitue le plus ancien monument de la ville.
En juillet 2006, le square est détruit pour la réalisation du nouveau parking du Parchamp (ouvert en juillet 2008), d'une capacité de 320 places afin de répondre à un problème important de stationnement dans le quartier.
Ce square ouvert au public le 20 mai 2009 porte, au même titre que la place sur laquelle il est situé et la rue le longeant sur sa partie nord, le nom de "Parchamp". Il semblerait que ce nom signifie, d'après le Dr Bezançon, "champ des pairs, des égaux", c’est-à-dire le "cimetière" en liaison avec le passé du site.

> Scénographie :
Imaginé par la paysagiste Ursula Kurz (agence pasoDoble), le tracé d'ensemble du jardin évoque un vitrail, sorte de clin d'œil à l'église voisine. C'est pourquoi des dalles de couleur rosées de formes trapézoïdales et triangulaires animent les espaces circulables. Le sol souple amortissant des espaces de jeux reprend cette symbolique dans une plus grande variété de couleurs. De tonalités assez vives, elles sont reprises dans le choix des plantes soit par leurs fleurs (rhododendrons, géraniums, potentilles...) soit dans les feuillages (arbres à perruques, érables, chênes...). Telles les lignes de plomb délimitant les couleurs d'un vitrail, des banquettes noires contrastent avec le sol rosé. Une treille doit être rapidement recouverte de plantes grimpantes. La clôture de couleur grise afin d'assurer une certaine transparence sera aussi rapidement gagnée par les feuillages et feuilles des clématites. Ce jardin réalisé sur une dalle accueille aussi de nombreux arbres (magnolias, chêne…). Au-dessus de la nouvelle salle polyvalente, aux murs revêtus de pierre ocre, un petit belvédère permet d'apprécier le square dans sa globalité.